Catégories
Non classé

La maison de Claude de Bourg, Rhône

« Pour moi, ce qui rend cette maison unique c’est que, depuis sa construction il y a cinq siècles, elle a toujours été habitée, jusqu’aujourd’hui. La plupart des maisons de ce type, les ‘maisons des champs’, même plus vastes, plus luxueuses ou plus connues, sont devenues des musées ou appartiennent aux mairies, ou bien ont été détruites. Cette maison fut construite au début du 16ème siècle par Échevin de Lyon, un bourgeois qui résidait dans un bel immeuble du Vieux Lyon. Il avait fait de cette maison-ci un domaine rural de plaisance, pour retrouver le plaisir de la vie à la campagne, des réceptions, et bénéficier du domaine viticole attenant. Plus tard, au 17ème siècle, la maison a appartenu à un receveur général des finances, appelé François Scarron. En 1793, le domaine fut séquestré par des rebelles lors de la révolte de Lyon ; y logèrent alors des citoyennes et citoyens qui avaient fui la ville. Les propriétaires ont changé maintes fois, chacun apportant sa touche ; par exemple, entre le 17ème et le 19ème siècle, on aménagea une ancienne chapelle en orangerie ! Dans ma jeunesse, j’habitais dans le quartier, non loin de là, mais j’ignorais tout de cet endroit. Plus tard, alors que je cherchais une maison pour ma famille, je l’ai redécouverte. C’était un domaine beaucoup trop grand pour nos besoins ; mais il était dans un état piteux et les acheteurs ne se bousculaient pas. Alors j’ai acquis cette immense propriété chargée d’histoire, pour le prix d’un banal pavillon. C’était un geste de folie. Depuis, mes revenus et mes moments libres sont dédiés à la restauration et de l’entretien, de la maison et de son parc. Aujourd’hui je refais déjà les mêmes travaux que j’avais réalisés il y a 40 ans. Il fallait être complètement fou pour se lancer dans cette aventure : et fou je l’étais… et le suis toujours !  »

(Charly, Rhône, 69)