C’est cette histoire familiale, ce patrimoine local et le goût pour le produit qui m’ont conduit à créer une micro-brasserie. Je l’ai nommée Célestin, en hommage à mon ancêtre qui avait fondé la brasserie familiale.


La brasserie d’Haubourdin

Le patrimoine : Un patrimoine immatériel, la brasserie d’une famille, et un patrimoine matériel aujourd’hui disparu : l’ancienne brasserie d’Haubourdin, à côté de Lille (59)

Le territoire : Dans le département du Nord (59), un berceau historique à Haubourdin et son héritage à Lille.

L’habitant qui vous en parle : Amaury d’Herbigny, 59 ans, brasseur et fondateur de la brasserie Célestin (2014)

L’histoire d’Amaury

« Je suis né et j’ai vécu jusqu’à mes 10 ans dans la maison qui jouxtait la brasserie d’Haubourdin. Elle appartenait à ma famille depuis huit générations ; et c’était courant, à l’époque, que le brasseur vive à proximité du site de production – tout comme un vigneron vit sur son domaine. La brasserie a été fondée par mon ancêtre, Célestin Cordonnier, qui avait acheté en 1740 un cabaret le long du canal de la Deûle. C’est lui qui a fait prospérer l’affaire. Le bâtiment avait été conçu par un oncle, Louis Cordonnier, qui est aussi l’architecte de l’opéra de Lille et de la basilique de Lisieux.

Aujourd’hui, la brasserie d’Haubourdin n’existe plus, vendue par mon père dans les années 1950. Le bâtiment historique et la maison ont été rasés quelques années plus tard, ce qui a été un coup dur pour ma famille. A l’époque, on assistait à un phénomène de concentration de la production de bière : alors qu’il existait au début du XXe siècle près de 2000 brasseries dans le Nord, avec une tradition de brassage familial chez soi, il n’y restait plus que 10 en 2010. Mais de nos jours, il y a un regain d’intérêt pour les bières de qualité, de production locale, artisanale !

C’est cette histoire familiale, ce patrimoine local et le goût pour le produit qui m’ont conduit à créer une micro-brasserie. Je l’ai nommée Célestin, en hommage à mon ancêtre qui avait fondé la brasserie familiale. J’ai installé un tableau de lui dans ma boutique, qui provient de la maison d’Haubourdin. Il porte encore des traces d’éclats d’obus qui datent de l’occupation de la maison familiale par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale ; je l’ai récemment fait restaurer.

J’ai créé plusieurs recettes de bières ; parfois, je me lève le matin avec une nouvelle idée, parfois je trouve l’inspiration au marché. J’accorde une grande importance à la transmission : je propose des visites menées par les brasseurs, qui partagent leur savoir-faire, expliquent le brassage, les différents types de bières. J’ai deux fils, je serais heureux que l’aventure se poursuive si l’un d’eux décide de reprendre à son tour le flambeau. »

– Amaury

Pour en savoir plus

Origine et histoire de la bière : Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de la bière et du brassage, de l’Égypte ancienne aux travaux de Louis Pasteur, le syndicat des Brasseurs deFrance explique tout ça par ici :