Comme nombre d’habitants, je passais devant tous les jours, sans réaliser à quel point c’est un monument exceptionnel ! Et pour cause : il n’y a rien de plus normal qu’une église dans un village.

Julia


L’abbatiale Saint-Pierre-Saint-Paul

Le patrimoine : Cette église abbatiale est le vestige d’un monastère. Édifiée au XIe siècle puis remaniée entre les XIIIe et le XVIIIe siècles, elle mêle des styles roman et gothique. On remarque son clocher-porche, doté d’une forme irrégulière unique au Limousin : d’abord carré, il devient circulaire puis octogonal à son sommet. Le tout en mêlant deux pierres de la région : le granit et la pierre volcanique. Un second élément remarquable est son clocheton, dont la toiture est faite de bardeaux de châtaigner – une tradition du nord de la Creuse.

Le territoire : Dans la Creuse, à Evaux-les-Bains.

L’habitante qui vous en parle : Julia, diplômée d’un BTS tourisme, guide à l’office de tourisme de Creuse Confluence

L’histoire de Julia

 « J’ai vu beaucoup de mariages et de baptêmes dans ces murs. En étant originaire d’ici, l’église abbatiale prend forcément une signification particulière sur nos vies. Enfant, je ne m’intéressais pas forcément à son architecture. Comme nombre d’habitants, je passais devant tous les jours, sans réaliser à quel point c’est un monument exceptionnel ! Et pour cause : il n’y a rien de plus normal qu’une église dans un village.

Et puis mon regard a changé. En devenant guide, j’ai appris à voir une autre facette de l’église, à voir toute l’histoire qui se cache derrière. J’ai réalisé la chance que nous avons, sur ce territoire, de posséder un tel monument. Les visites que je guide nous mènent toujours à l’abbatiale. Et la plupart des visiteurs ont la même réaction : ils sont stupéfaits par sa taille, ébahis de la présence à Évaux-les-Bains de cette immense et majestueuse abbatiale qu’on aperçoit même depuis la route.

L’abbatiale d’Évaux est entourée d’un jardin public, d’où l’on entend les oiseaux. La mairie y organise des concerts, où je me rends parfois, au pied de l’abbatiale. Ce jardin fait partie du charme de l’église et de la vie du village, et les habitants s’y promènent parmi la végétation qui protège l’été de la chaleur. En Creuse, nous avons cette chance d’avoir une nature très présente, qui offre de belles randonnées et où l’on se sent bien, au calme.

Ce qui me tient aussi à cœur, c’est l’évolution de l’abbatiale dans le temps. Dès l’Antiquité, les Romains avaient créé ici un couloir reliant cet endroit aux thermes, avant que le couvent ne soit fondé et bâti ici-même. Je trouve cela fascinant. Bien sûr, je crois que les monuments ont tous des histoires incomplètes et qu’il existe une part de mystère, des faits historiques encore à découvrir et d’autres qu’on ne saura jamais ! »

– Julia


En savoir plus

Bardeaux de châtaigniers : Les bardeaux sont des tuiles de bois utilisées pour couvrir des toitures ou des pans de murs. Elles portent différents noms selon les régions : bardeaux, essentes, tavaillons… Il s’agit d’un savoir-faire traditionnel et écologique, dont le processus et l’histoire sont détaillés par l’association des Maisons paysannes du Limousin :

Explorer à son tour

Pour sillonner à votre tour le territoire creusois à la rencontre de son patrimoine, l’Office de Tourisme Creuse Confluence, où travaille Julia, vous donne quelques clés :