A la Source des Célestins, la lumière n’est jamais la même. J’aime m’y rendre à l’automne ; en fin d’après-midi, lorsque le soleil est bas, les rayons illuminent la source. C’est un moment éphémère, magique.

Fabienne


La source des Célestins

Le patrimoine : La source des Célestins a été découverte au XVe siècle par les moines de la confrérie des Célestins, dont le monastère était au-dessus. La plus connue de Vichy, son eau est vendue dans le monde entier. Ce pavillon qui l’abrite a été bâti en 1908, dans un style XVIIIe.

Le territoire : Vichy, ville impériale et ville thermale, dans l’Allier.

L’habitant qui vous en parle : Fabienne Sauvageot, fondatrice du blog A l’eau de Vichy.

L’histoire de Fabienne

« La source des Célestins est l’un des premiers endroits que j’ai découverts à Vichy. C’est ici que nous avons pris, avec mon mari, notre premier selfie de touristes dans la ville. Je me souviens : c’était le jour où nous avons décidé de quitter Paris. Vichy était un hasard, je ne connaissais pas le territoire mais, chaque année au mois de mai nous explorions une région nouvelle et, sur le conseil d’une amie, nous avions cette année-là choisi Vichy. Le voyage n’a pas eu le temps de se produire : entre-temps, la vie parisienne nous a lassés, nous nous sommes mis en quête d’un rythme plus agréable que le métro-boulot-dodo, les choses se sont accélérées et, mai venu, au lieu de découvrir Vichy, nous y déballions nos cartons.

Je suis tombée sous le charme. C’est une ville à taille humaine, où tout se fait à pied, où tout est beau. Il n’y a pas un jour où je ne découvre pas en me promenant. un détail nouveau La vie y est belle, on se sent comme en vacances toute l’année !

La Source des Célestins y est un refuge. J’aime son architecture, ses courbes magnifiques et la boucle formée par les verrières de son plafond. En fonction de l’endroit où l’on s’assoit, on n’a pas tout à fait le même angle, les mêmes détails ; alors je change de banc et j’observe. Un jour, j’ai dessiné la Source à l’aquarelle, et c’était un défi de faire rentrer toutes ces courbes sur le papier.

Quand je suis à la Source des Célestins je songe aussi aux donneuses d’eau, aperçues sur d’anciennes cartes postales : ces femmes distribuaient l’eau de la source aux curistes, les gobelets suspendus autour d’elles. Cela faisait partie de la culture, et il existait même des poupées portant leur costume ! Aujourd’hui, chacun se sert soi-même au robinet, et ce métier a disparu.

J’aime aussi l’ouverture de la Source des Célestins sur la nature. Sans fenêtre, la Source est traversée par l’air et par les oiseaux, à l’image de ce moineau qui fait des bonds derrière vous ! Vichy est une ville-parc, avec ses jardins et ses parcs sur les bords de l’Allier, et change avec les saisons.

D’ailleurs, à la Source des Célestins, la lumière n’est jamais la même. J’aime m’y rendre à l’automne ; en fin d’après-midi, lorsque le soleil est bas, les rayons illuminent la source. C’est un moment éphémère, magique. Par temps de pluie on s’y abrite, et par temps de soleil les ombres des arches s’étirent au sol et tournent avec la lumière. Si on y est au calme lorsqu’il n’y a personne, il y aura toujours de la vie : les habitués venant remplir leur gourde, et les touristes qu’on voit lever les yeux avec admiration et qui nous rappellent nos premières fois. »

– Fabienne


En savoir plus

Le marketing de la belle peau : Avec une température entre 20 et 22 degrés, en raison d’un reflux lent des profondeurs de la terre, l’eau des Célestins est la plus froide des sources de Vichy. C’est une eau naturellement gazeuse, dont la composition minérale bicarbonatée sodique aide à la fonction du foie. Le foie influant sur le teint du visage, on dit que la consommation de l’eau confère un « teint Célestins », synonyme de bonne santé !

Explorer à son tour

Le quartier des Célestins : Promenez-vous dans le quartier qui entoure la Source et qui était autrefois celui du monastère. Vous y trouverez l’hôtel des Célestins, d’un stye Art déco, ou encore le parc des Célestins et son kiosque.