Raconter le patrimoine sous un angle humain

(Re)découvrez le monument de votre choix

Le projet

Le patrimoine n’est pas passé, figé, inanimé : parce qu’il ne cesse d’être réinterprété par nous, il est vivant, plus contemporain que jamais. Le patrimoine nous inspire, nous émeut, nous fait réfléchir ; il est humain, émotionnel, personnel. Ainsi, Bagalad raconte les histoires de celles et ceux qui sont attachés à leur patrimoine : les rencontres, opinions, souvenirs, émotions, anecdotes, inspirations liées à des bâtiments ou lieux historiques. L’ONG sillonne la France, à la rencontre de ces « humains du patrimoine ».

Avec nous, explorez la France …

… et découvrez ses patrimoines …

en écoutant les histoires des habitants.

Sam, port du canal
Joëlle, dolmen du parc
Emilien, château de Saint-Brisson
Anaïs, thermes de Royat

41

Départements explorés

157

Passionnés interviewés

12

Bénévoles ambassadrices

Nous avons raconté le patrimoine près de chez vous


Histoires les plus récentes

  • La galerie Saint-Augustin, Aveyron
    « Longtemps, la colline au-dessous de la galerie Saint-Augustin était un terril. Quand j’étais gamin, on l’appelait « la terre noire » : nous qui regardions des Western, c’était notre Far West à nous, où faire des glissades sur les anciens terrils et jouer dans les crevasses.
  • Les thermes de Saint-Honoré, Nièvre
    Moi qui suis une personne très naturelle, je trouve qu’il n’y a rien de plus naturel que ce lieu, entre l’eau thermale et la beauté du parc verdoyant. J’ai toujours aimé les thermes de Saint-Honoré-les-Bains, avec leurs sources, les mosaïques du grand hall et la vue sur le parc thermal.
  • Le calvaire de Vals-les-Bains, Ardèche
    « Je me rends ici pour la quiétude du lieu. Nous nous trouvons sur une colline qui offre un point de vue formidable sur la ville, à la croisée de deux vallées, la Voltour et la Volane ; un peu plus loin, les deux rivières s’embrassent pour se jeter dans l’Ardèche.
  • La médiathèque de Chambon, Creuse
    « Étudiante, j’ai visité par hasard cette ville que je ne connaissais pas. Je suis restée estomaquée par la médiathèque de Chambon, ce bâtiment massif et imposant que j’ai trouvé magnifique. A l’époque, j’ignorais que j’aurais un jour la chance d’y travailler !

Newsletter

Pour lire nos histoires en avant-première et les recevoir directement dans votre boîte mail, c’est par ici !

Votre adresse mail :

Suivez-nous sur Instagram