Théâtres, salles de concert, cinémas, casinos, musées, bibliothèques … Abrités dans des architectures classiques ou modernes, ces lieux où l’on découvre ou l’on pratique les diverses formes de la culture font aussi partie de notre patrimoine culturel !

Lieux culturels

D’apprentissage ou de divertissement


Dans les années 1960, on y projetait des films d’art et d’essai, ainsi que des films sur l’homosexualité, révolutionnaires pour l’époque. C’était un lieu incroyable, qui portait nombre de valeurs dans lesquelles je me reconnais aujourd’hui ; un lieu du non-politiquement correct, de progrès et de libertés. Mon père m’a raconté que ma mère, artiste, s’y rendait parfois ; mais je crois que j’étais trop jeune alors pour qu’elle m’emmène avec elle.

Justine, Paris


Le casino Chardon

« Jusque dans l’architecture, les casinos amusaient : on les dotait de coupoles, de pagodes, de chapiteaux ; de mosaïques, de caryatides, de stucs. Le Casino Chardon illustre cet esprit-là, où l’on mélangeait les genres comme on faisait la fête. »

La médiathèque Diderot

« C’est un endroit où j’allais quotidiennement lire dans mon enfance. Un jour, j’ai eu l’opportunité d’y prendre un emploi saisonnier. Ce fait-là, de passer de l’autre côté, dans les coulisses, m’a permis de découvrir l’histoire du lieu, que j’ignorais petit. »

Le cinéma La Pagode

« Fermée sous l’Occupation comme les autres salles de projections parisiennes, elle servit de point de passage aux résistants, ses souterrains reliant divers bâtiments du quartier. »

Salles de spectacles

Lieux de performance et d’émerveillement


Il se passe toujours sur scène des choses que le public ne voit pas ! La scène du théâtre étant légèrement en pente, la gravité ouvre parfois des portes qui devaient demeurer fermées, et les fous rires affluent dans la salle. Grâce à ces petits défauts, le script n’est jamais le même, et la pièce devient un moment partagé. Le théâtre évolue et devient, finalement, un spectacle très vivant.

Florent, Néris-les-Bains (Allier)


Le Théâtre André Messager

« J’ai grandi avec ce théâtre. Depuis 20 ans, j’évolue autour de lui. La première fois que j’y suis entré c’était, enfant, pour la projection du Bossu de Notre-Dame. Des années plus tard, j’y suis revenu, comme acteur cette fois. »

L’Hippodrome de Douai

« Aujourd’hui, je vais beaucoup au théâtre. On peut dire que l’Hippodrome est le lieu qui a initié ma passion. J’ai compris qu’on pouvait vivre de grandes émotions au théâtre, et que j’aurais désormais beaucoup de mal à m’en défaire. »

Le Casino-théâtre de Châtel-Guyon

« Quand le théâtre a fermé, durant la pandémie, c’était un crève-cœur. On était tous là, à lui dire au revoir, à toucher les stucs, les décors. Il nous manquait déjà. »

Parlez-nous de vos lieux de culture